Axé - le rythme du Carnaval

L'axé est un mouvement musical populaire né dans l'État de Bahia dans les années 1980, pendant les manifestations populaires du carnaval de Salvador.


De ce mouvement sont nés plusieurs courants notamment le samba-reggae, illustré par les groupes afro-brésiliens Olodum, Ilê Ayiê, Muzenza et Araketu.

Il tire son origine du candomblé, religion afro-brésilienne, mais subit également l'influence du frevo, du forró, du maracatu, du reggae et du calypso.


Le succès de Luiz Caldas avec la chanson Tieta do Agreste, thème du feuilleton Tieta, diffusé par Globo en 1989 marque l'apparition du style axé au niveau national. Ce succès sera ensuite confirmé par des interprètes comme Netinho, Daniela Mercury et Ivete Sangalo. Il s'agit aujourd'hui sans conteste d'un des principaux courants musicaux brésiliens, occupant les premiers rangs en matière de vente de CD, de diffusion dans les médias et de nombre de concerts.


Pour les personnes de l'état de Bahia, axé est un rythme rapide, très dynamique qui se rapproche du frevo. En revanche, pour toutes les autres régions du Brésil, l'axé est plus général. Pour eux, axé est toute la musique de carnaval qui vient de Bahia.

Là où les "baianos" voient du swing de Bahia, du pagode de Bahia, du axé, du arrocha, de la swinguera.... les "non baianos" voient un seul nom : axé !


Le mot "axé" (achè) est un mot afro-brésilien qui veut dire force, énergie, pouvoir... D'ailleurs, quand on dit que quelqu'un, qu'un groupe de personnes ou qu'un endroit est plein de axé, cela traduit quelque chose de vivant, de joyeux, avec des bonnes énergies!


Axé!

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout