La légende du guaraná


La légende raconte qu'un couple de la tribu Satéré-Maué souhaitait beaucoup avoir un enfant. Après avoir tout essayé, ils se sont tournés vers Tupã, un des Dieux les plus puissants. Tupã decida d'aider le jeune couple en leur concédant un seul enfant.


L'enfant a grandit en bonne santé et est devenu un jeune-garçon très beau et très généreux. Mais quelqu’un ne voyait pas cela d’un bon oeil et un jour, lorsque le garçon partit cueillir des fruits dans la foret, Jurupari, le Dieu des ténèbres, s’est transformé en serpent venimeux et l’a attaqué en le tuant.


En voyant cela, Tupã a envoyé des éclaires et une pluie pour annoncer la mort du jeune garçon. Il ordonna aux parents d’enterrer les yeux du garçons pour que de cette terre puisse naitre un fruit qui rendrait les gens plus forts et plus heureux comme leur enfant.

Après un certain temps, ils ont vu naître une plante que personne ne connaissait, qui poussait et portait des fruits : une graine noire entourée d’une péllicule blanche, rappelant les yeux d’une personne.



C'était le guarana!